Nous sommes en 1981. Voldemort est tombé. Les Mangemorts en déroute sont pourchassés à travers toute l'Angleterre.La société sorcière anglaise, exsangue, doit se reconstruire après cette guerre. Et si la reconstruction commençait à Poudlard ?


    Sebastian Crowley, étudiant

    Partagez

    Sebastian Crowley, étudiant

    Message  Sebastian Crowley le Ven 28 Aoû - 18:41

    Identité


      Nom Crowley

      Prénom Sebastian Peregrin Martin

      âge et date de naissance Nous sommes en 1981.
        élèves : 17 ans ; 20 février 1964


      *Signe astrologique : Poissons
      *Groupe sanguin : O+
      *Droitier ou gaucher : Gaucher contrarié.

      Poste demandé : élève de 7ème année.



    Physique

      Taille : 1m88

      poids : 85-90 kgs

      corpulence : Habillé, Sebastian fait assez pâle figure. Sa silhouette haute paraît délicate, presque fragile. Mais si,pour une raison ou pour une autre, il se retrouve torse nu, alors messieurs, attendez-vous à faire des complexes : abdos en tablette de chocolat (Lindt, c'est le meilleur !) biceps taillés au cordeau, pectoraux marqués... on ne tape pas dans Stalone ou Schwartzenegger, mais un gentil petit Johnny Weissmuller dans Tarzan souffrirait aimablement la comparaison et pourtant, Mr Crowley ne fout rien de toute la sainte journée. Grand et mince, la taille haute et marquée, il a une prestance indéniable.

      Cheveux : Courts, ils sont châtains, s'éclaircissant l'été presque jusqu'au blond, et s'assombrissant l'hiver presque jusqu'au brun, ils sont souples, et même bouclés. Sebastian s'efforce de les tirer soigneusement en arrière, mais quand il n'a pas cours, il les laisse se mettre comme ils veulent.

      Yeux, regard : Sebastian a de grands yeux d'un bleu très clair, un bleu de glace. Ils sont soulignés de cils très longs, de vrais cils de fille, très sombres, qui donnent à son regard l'air d'être maquillé. Ce qui n'est évidemment pas le cas. Son regard en lui-même est ironique, détaché, le regard assuré du play boy qui se sert de ses yeux pour séduire. Mais quand il est seul - ou qu'il se croit seul, alors, il devient grave, mélancolique, presque... mais oui ! Triste !

      Visage : assez carré, anguleux, les pommettes marquées, les joues presque hâves en comparaison, le visage de Sebastian est séduisant. Sa peau claire bronze facilement, et quand il est hâlé, il est à croquer ! Son expression est au diapason de son regard : détachée, vaguement ironique, arborant un sourire indéchiffrable au coin des lèvres. Mais, comme son regard, son visage change quand il se croit seul, il se ferme, devient grave, triste, nostalgique. Mais dès qu'il a conscience d'une présence dans la même pièce que lui, il redevient en apparence l'irritant play boy qu'il veut qu'on croit qu'il soit.

      Style vestimentaire en dehors des cours : Sebastian est un jeune homme élégant, aimant à porter des costumes et des vêtements sombres, et qui le mettent en valeur. Ni trop strict, ni trop relâché : pantalon sombre (jean ou pantalon de costume), en général noir, gris ou bleu marine, chemise ou chemisette et un pull par-dessus l'hiver. De temps à autre, une cravate, mais comme il ne les supporte pas vraiment, il la défait très rapidement, ou, au moins, en détend le noeud.

      *Particularité(s) : Une légère claudication, due à une mauvaise chute qui a failli lui coûter la vie et qui l'a cloué dans un fauteuil roulant pendant cinq ans.


    Caractère


      Qualités Sebastian est un garçon intelligent, érudit, raffiné, confiant en lui, doté d'une maîtrise de la magie et de lui même peu communes. Il est d'une grande dextérité et capable de délicatesse. En amitié, il est très fidèle à ses rares compagnons. On ne l'a encore jamais vu amoureux, mais on peut imaginer qu'il en irait de même. Et il a du charisme et le respect de la parole donnée.

      Défauts Son orgueil, son ego et ses rancunes sont disproportionnés, surdimensionnés. Il est aussi radicalement anti-moldus, ce qui l'amène à agir de manière inconsidérée parfois et le rend dangereux. Il est capable de piquer des crises de rages tout à fait effrayantes et est très jaloux. Méprisant, hautain, arrogant, intolérant, bourré d'idées préconçues, fier de son nom, de sa fortune et de sa lignée, Sebastian est quelqu'un qui ne s'embarasse pas de scrupules. Souvent injuste, c'est toutefois quelqu'un de lâche, de faible, manipulateur mais aussi manipulé.

      *Evolution du caractère depuis son enfance, a-t-il beaucoup changé ?

      Ce qu'il aime et ses passions La magie noire le fascine et le passionne, il adore la manier à sa guise. Il a aussi une certaine fascination pour la magie sans baguette, qu'il s'exerce tant bien que mal à pratiquer. Il ne crache pas sur une cigarette de temps en temps, ni sur l'alcool. Il aime la solitude et la nuit. C'est un homme de l'ombre, qui aime se cacher. Les coins et recoins du château n'ont aucun secret pour lui et il connait tout des possibles cachettes du domaine et de ses alentours. Il aime la forêt où il peut passser des heures.

      Ce qu'il déteste et ses phobies Il voue une haine violente et profonde aux Moldus et par extension aux Sang-mêlés et aux Sang-de Bourbe. Il a horreur de la magie blanche, même s'il a l'honnêteté d'admettre qu'elle est plus qu'utile dans certains cas. Il ne supporte pas la pitié, qui le rend malade, presque au sens propre. Du point de vue phobie, il est hémophobe et craint par-dessus tout de faire voir ses faiblesses de caractère.

      *Tic : /

      *Particularité(s) Sebastian est un jeune homme en perpétuelle représentation, il fait très attention à son attitude et les gens seraient extrêmement surpris s'ils savaient ce qui se cache derrière son sourire suffisant...



    Famille


      Les tuteurs : Orion Crowley est un homme très mondain, qui passe plus de temps à son cercle ou avec ses amis à la chasse que chez lui. Il court les femmes avec une impudeur choquante et délaisse la sienne depuis quelques années. Il n'a pour son fils que l'intérêt minimal. Pour lui, il n'est que l'héritier du nom. Il aura bien le temps de s'occuper de lui quand il aura fini ses études. Il ne voit pas que l'enfant ne demande qu'un peu d'attention et, à la place, le couvre de cadeaux tous plus coûteux les uns que les autres.
      Marbella Crowley est une femme d'une beauté indéniable, mais d'une dureté incroyable. Elle n'a pas voulu d'enfant et n'en a fait un à son mari que par sens du devoir, consciente de la nécessité de fournir un héritier à cette longue lignée de nobles qui a daigné l'accueillir dans ses rangs. Car elle n'est qu'une danseuse, sans ancêtres ni titres, qui n'a pour elle que sa beauté et la pureté de son sang. Elle n'a jamais aimé son fils qu'elle considère avec tout le mépris du monde.
      Le(s) (demi)frère(s) et (demi)sœur(s) : Sebastian est fils unique.
      *Maris/femme/enfants : /
      *Autres /

      Relations avec la famille Sebastian ne s'entend pas avec sa famille - au sens strict du terme : son père ne le regarde même pas, sa mère le déteste, ils ne se parlent pas et ne partagent même pas les repas.


    Histoire

      Lieu de naissance Dartmoor, Devonshire, Angleterre

      Lieu d'habitation décrivez sa maison (ou son château, ou son appartement...)

      Histoire de sa naissance à ce jour
      (votre texte : 10 lignes minimum)
      Sebastian est né dans le manoir familial du Devonshire. Fils unique de Orion et Marbella Crowley, il a eu une enfance dorée, mais solitaire, entouré de domestiques et d'elfes de maison, mais avec des parents toujours absents qui ne portent à leur fils qu'une attention distraite et toute relative. Enfant, il en souffrait énormément. Il piquait des crises de rages effrayantes quand ses parents quittaient le château du jour au lendemain. Dès l'âge de sept ans, Sebastian a fait son deuil de toute marque d'affection de la part de ses parents et s'est endurci à tout. Le temps des crises est passé. Tout au plus serre-t-il les poings quand il voit ses parents partir sans lui. Il a grandi seul, sans ami ni famille, dans le château, passant parfois de longues heures silencieux, immobile, sans rien faire, à songer. N'ayant jamais rien connu d'autre, il a fini par se convaincre qu'il s'agit d'une situation normale dans une famille telle que la sienne.
      A l'âge de 11 ans, il reçoit une lettre l'informant qu'il est inscrit à l'école de Poudlard. Il y part dès le mois de septembre de cette année 1975. La réception de cette lettre, si elle l'a intrigué, ne l'a pas plus ému que ça. C'est avec une indifférence profonde qu'il se prépare à partir pour Poudlard. Parmi les préparatifs, il y a les achats nécessaires. Livres, matériel, objets magiques... Rien ne lui est refusé, absolument rien. Sa baguette, une baguette de 33cm en bois de teck, incrustée d'ivoire, contenant une écaille de basilic, est l'une des plus chères du magasin. Ses grimoires sont reliés, gravés à ses initiales. Son uniforme est soigneusement choisi, taillé sur mesure. Mais aucun de ces cadeaux ne parvient à attirer le moindre sourire sur son visage d'enfant.
      Sebastian arrive à Poudlard dans le même état d'esprit : songeur, indifférent. Dès son arrivée, il est entouré d'une vraie cour de garçons et de filles qui requièrent son attention. Il est riche, son nom est connu. On veut le voir, lui parler. On sait que ce n'est pas quelqu'un dont il est judicieux de se faire un ennemi. Il a ainsi sans peine quelques larbins et quelques courtisanes qui gravitent autour de lui. Suivi dans tous ses déplacements par une cour importante de demoiselles, ce séducteur-né joue les bourreaux des coeurs et effectue sa scolarité au petit trot, tranquillement, sans se fouler pour atteindre des bonnes notes.
      Mais Sebastian est en réalité très seul. Il ne se confie jamais, s'abrite derrière une attitude hautaine, cassante, méprisante - l'attitude qu'il pense qu'on attend de lui. A chaque vacances, il déprime un peu plus, souffre un peu plus, supporte de moins en moins l'absence et l'indifférence de ses parents.
      Pendant la guerre, au manoir, gravitaient d'étranges personnes dont le discours radical - et tellement en accord avec les convictions profondes de la famille Crowley en général et de Sebastian en particulier - fascinait le jeune homme. Des gens que son père et sa mère ont rejoints. Un voisinage dangereux... Car lorsque le Maître des mangemorts est tombé, les parents de Sebastian se sont retrouvés en danger. Ils sont partis, laissant leur fils seul dans le manoir une fois de plus, le temps que les esprits s'apaisent et qu'ils puissent revenir. Sebastian ignore où ils se trouvent, ce qu'ils font. A part un message de loin en loin, il n'a aucune nouvelle d'eux. Autant dire que sa dernière année ne lui laisse présager rien de bon...


    Autres détails


      Baguette : 33cm en bois de teck, incrustée d'ivoire, contenant une écaille de basilic, achetée chez Ollivander's.

      Animal

        Race :

        Nom :

        Caractère :

        *Particularité(s) :



      *Particularités autres : La chevalière de son père que celui-ci lui a transmise quand il a eu quinze ans, comme le voulait la tradition, est en réalité une bague à poison, dans laquelle il garde quelques gouttes d'un poison très efficace, à tout hasard... et en cachette.

      Pour les professeurs : matière enseignée

      Pour les fantômes : Cause de la mort



    Hors-Jeu

      Code : Check By Ethel

    Re: Sebastian Crowley, étudiant

    Message  Ethelredhea Hetairnail le Ven 28 Aoû - 23:22

    Et bien et bien et bien... Sebastian..; n'est-ce pas un hommage à Sebastian Valmont de Cruel Intentions ? et Crowley... c'est Good Omens, non ? enfin bref, un personnage qui va se montrer intéressant. Bienvenue à serpentard, dear !

      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 23:04